SALO PANIK
etoile.JPG
Les créations scéniques de Salo Panik sont une réflexion sur les épreuves, les frontières et les catastrophes que nous vivons, que nous posons, qui nous sont proposées, que nous inventons, que nous subissons, que nous sollicitons, que nous construisons (physiquement comme abstraitement), que nous transgressons, et la façon dont nous les vivons.

Que ce soit en réinventant le théâtre du Marquis de Sade et son «Oxtiern» ou lors des créations
«Cirque de crapauds et de caméléons» et «Sotie 21» entre autres, la mise en place d'une œuvre pluridisciplinaire constitue le point de rencontre de ces questionnements.

Le théâtre, la danse, la musique, l'installation, la vidéo et la performance matérialisent cet enjeu dans le cadre de ce processus de création. Ce qui déclenche une faille est à tout moment le point commun de constitution des matières dans ces créations.

Les créations scéniques de Salo Panik sont du domaine de l'insaisie, de la fugacité, du ressort, elles créent une brèche. Elles exposent et mettent en présence directe par l'implication comme par le son, elles nous séparent aussi par l'aspect tellurique qu'elles peuvent prendre, la folie s'y rattache par endroits.
Ces créations amènent l'art, par un métissage entre théâtre, danse, musique, installation, performance et la vidéo, à l'écoute de différents territoires, ici et ailleurs, en porosité de leur nature, de leur force et de leur vitalité.
Leurs matières et leur expérimentation, par une représentation transdisciplinaire, provoquent un territoire, proposent des sensations qui vont vers l'intime, dans un désir d'accaparement.

Les créations de Salo Panik questionnent la fantasmagorie d'un événement comme point de rupture, comme abstraction de la réalité, comme destruction, comme incidence sur la sécurité de chacun, comme primauté d'une politique d'isolation...

Ces créations sont l'écho de la vérité. Une représentation artistique d'un monde qui n'est qu'une catastrophe permanente évoluant sans cesse pour mieux bouleverser nos acquis.

L'espace scénique retranscrit ces changements. Il met en scène la réalité car nous ne pouvons pas parler d'autre chose que du réel. Et après tout, pouvons-nous penser autre chose que le réel ?



Spectacle pluridisciplinaire :

« Oxtiern » du Marquis de Sade - spectacle pluridisciplinaire (2007)
« La Fontaine » - création pour l'enfance (2008)
« Opéra Panique » d'Alexandro Jodorowsky - spectacle pluridisciplinaire (2009)
« Cirque de crapauds et de caméléons » - création pluridisciplinaire (2009)
« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe » de Woody Allen
- spectacle pluridisciplinaire (2010)
« l'Amour de Phèdre » de Sarah Kane - spectacle pluridisciplinaire (2010)
« Sotie 21 » - création pluridisciplinaire (2010)
« KATRINA » - création pluridisciplinaire (2012)
« Sérendipité 1 » - performance pluridisciplinaire (2013)
« Frontières » - performance pluridisciplinaire (2014)
« Touche-Moi » - event pluridisciplinaire, déambulatoire et performatif (2015)
« Allume-Moi » - performance chorégraphique (2015)
« KATRINA » - création pluridisciplinaire, déambulatoire et performative (2015)
« H.K. » - performance multiforme (2015)
« Quand Jésus rencontre Freud » - pièce de théâtre philosophique (2015)
« Solidarité » - Performance pluridisciplinaire (2015)
« Minkowski 3-4 » - Performance pluridisciplinaire (2016)
« TESLA » - Création performative Pop-Up transdisciplinaire (2016)
« Nidification » - Performance performative transdisciplinaire (2016)
« Pour en finir avec les Idées Reçues sur la Pauvreté » - Création Pluridisciplinaire (2016)
« Santa Roya » - Post-Performance (2017)
« Réveillons la Censure » - Post-Performance Transdisciplinaire (2017)


Nombreuses performances et temps de résidence en France et à l'étranger :

États-Unis, Angleterre, Finlande, Israël, Espagne, Allemagne, Bosnie-Herzégovine, Belgique, Lyon, Paris, Toulon, Nice, Avignon, Marseille...
Au sein de lieux tels que le Valve Center d'Oulu en Finlande, Micadanses et le Couvent des Cordeliers à Paris, Les Hivernales d'Avignon, le MuCEM de Marseille, le MAMAC et le Théâtre National de Nice, l'Eglise Saint Pierre d'Arène de Nice, le théâtre Denis à Hyères et l'Invisible Dog à New-York...


Travail de recherche :
« Le spectacle pluridisciplinaire », Paca (2008)
« Le théâtre et le corps dansé », Avignon (2009)
« Le corps et l'image », Paris (2010)
« Le corps érotique et sexuel » Nice (2012)
« Art et Accessibilité » Nice (2013)
« L'Art Post-Contemporain » Nice (2014-2018)